Graphiste & Illustratrice

[USA/CANADA] Jour 1 – Central Park

central park

Salut Salut 😀

C’est presque frais et super motivés que nous nous réveillons dans notre chambre d’hôtel. À croire que nous n’avons pas 6h de décalage horaire derrière nous ! En se préparant on discute un peu du programme de la journée. Lorsque nous avons organisé notre périple, nous n’avons pas cherché à savoir ce que nous allions faire chaque jour, préférant laisser libre court à nos envies.

Nous descendons pour le petit déjeuner, curieux de voir ce qu’on peut trouver dans les hôtels américains. Nous ne sommes pas déçus. Le bacon grillé nous attend baignant dans sa graisse, ainsi que les œufs brouillés, les pommes de terre effilés et les bagels. J’adore manger salé au petit dej’ lorsqu’on dort en hôtel. On se sert copieusement, ayant souvenir des prix du restaurant de la veille. Il y a un appareil à gaufre aussi, mais squatté par une horde d’américains affamés, on essaiera un autre jour.

En mangeant on discute de ce qu’on aimerait voir en premier. On tombe vite d’accord, ce sera Central Park et son zoo. On lit le guide acheté avant de partir et celui prêté par Rox. Après avoir bien mangé, nous remontons nous préparer et en route pour Manhattan !

Une fois sur place, on est de nouveau frappé par la hauteur des building. Il y a une autre ambiance que la veille, plus dynamique. Il fait déjà très chaud et le soleil tape. On entre dans le très célèbre Central Park avec plein d’émotions. À l’entrée on croise une tortue qui se balade et est prise en photo par les touristes. Nous ce qu’on attend c’est surtout les écureuils. On connait bien ceux de Londres alors on voudrait rencontrer leurs cousins américains. ça ne tarde pas puisqu’il y en a partout. Des gros écureuils gris ou noirs qui ne semblent pas si sympathiques que ça.

central park

On se balade en direction du zoo, c’est très agréable. Même si nous sommes toujours en bordure du parc, on se sent dans une autre ville, moins étourdissante. Les aménagements des lacs sont très jolis et le parc est ombragé, c’est agréable par ces chaleurs. Ce n’est pas la foule non plus, nous sommes au mois de mai, c’est seulement le début de la haute saison.

On prend plusieurs photos sur des points culminants, en veillant à avoir en fond les buildings, pour montrer le contraste. À notre surprise, le parc est traversé par des routes. Ce ne sont pas des boulevards mais c’est tout de même surprenant de voir des voitures en pleine verdure.

Nous ne tardons pas à arriver à l’entrée du zoo de Central Parc. On a eu tous les sons de cloche à propos de ce zoo, bien, moyen, trop petit. Alors allons vérifier par nous même. On achète nos places, première interaction d’achat pour ma part, ça se passe bien, les vendeuses sont patientes. Le parc a l’air mignon, bien aménagé et il n’y a pas tant que ça de monde.

Nous commençons par la volière, certainement mon endroit préféré, mais je ne suis pas objective, j’adore les oiseaux. Surtout quand on peut les prendre en photos aux dessus de nos têtes et pas derrière un grillage.  Nous sommes accueillis par un paon majestueux qui fait la roue. On nous avait dit que les américains mettait le paquet sur leurs spectacles, pas que leurs oiseaux faisaient pareil ! 😛

zoo central park

On croise de petits oiseaux colorés et d’autres plus camouflés, des chauves souris aussi qui sont trop mignonnes. Après la volière, nous ressortons et nous baladons dans le zoo. Notre première impression se précise, il est agréable mais petit. Il fait chaud alors plusieurs animaux ne sont pas visibles, comme je les comprends. Au centre du zoo se trouve le bassin des otaries. Elles viennent nous saluer et semblent ne pas vouloir sortir le nez au soleil, elles aussi je les comprends, quoi de mieux qu’un bon bain ?

zoo otarie

En sortant du zoo, on rejoint Rox pour sa pause de midi. Elle nous apprend qu’un homme a foncé en voiture dans la foule sur Times Square. Moment d’angoisse, ça nous ramène a la dure réalité. On en sait quasiment rien, nous n’avons pas internet. Nos familles nous demandent de nos nouvelles et nous les rassurons, leur disant qu’ils en savent probablement plus que nous alors que nous sommes sur place.

Nous reprenons nos esprits, la vie continue, et allons à une supérette pour prendre de quoi manger. Je n’ai pas vraiment faim, alors j’opte avec Momo pour un panier de fruits coupés et frais. Les gars sont plus gourmands. On découvre notre premier supermarché américain. Tant de marques inconnues, de système de rangement différents, on s’y perd. On remarque surtout que leur rayon chips est monumental, vous avez des chips à l’ancienne s’il vous plait? 😀

On retourne s’asseoir dans Central Park pour manger et profiter du soleil (à l’ombre…). Les fruits sont bons et ça rafraîchit tout en nourrissant, parfait ! On dit au revoir à Rox qui repart travailler et nous reprenons notre balade. Central Park c’est très vaste. Alors nous décidons de le traverser dans sa largeur pour aller du côté du Muséum d’Histoire Naturelle. Mika est à la carte et nous suivons ses instructions.

On passe à côté d’un terrain de Baseball, pour l’instant tout ce qu’on pense des américains et de leur pays s’est vérifié… Nous nous perdons dans des petits sentiers, il n’y a personne c’est agréable. Puis nous arrivons derrière un musée. Attendez… Derrière ? Nous regardons la carte et faisons remarquer à Mika que c’est le Metropolitan Museum et non celui d’Histoire Naturelle. Ce n’est pas grave, on comptait aussi le faire celui-là ! :p

central park

Le système des entrées dans les musées américains est très simple. C’est sur donation. C’est à dire que vous mettez le prix que vous voulez (minimum 1$, bande de radins) et vous entrez. On décide de mettre 5$ par personne, notre budget n’est pas si extensible et ce système nous arrange.

Le musée est très sympa ! On commence par la collection égyptienne qui est impressionnante, surtout les temples entiers reconstitués. Mais ce que j’ai préféré c’est l’aile africaine avec leurs histoires sur les esprits parce que ça me fascine de voir des cultures aussi « imaginatives ». On passe rapidement sur la partie européenne. On regarde les tableaux des impressionnistes les plus connus sans s’attarder, tous ces courants on les connait bien.

La fermeture du musée est à 17h30, pas le temps de traîner. Le soleil a déjà commencé à décliner, ça nous change du soleil brestois qui n’est pas couché à 22h… On reprend par Central Park et arrivons à la statue d’Alice au Pays des Merveilles.  Nous décidons de ne pas nous attarder sur Manhattan ce soir et rentrons finalement à l’hôtel.

statue alice

Nous trouvons tant bien que mal un supermarché dans notre quartier (on était juste pas très doués…) et achetons quelques snacks et de l’eau. De l’eau en bidon, un gallon pour être précise (= environ 3,8L), c’était très pratique pour remplir nos bouteilles avant de partir à l’aventure ! Ce soir là nous avons mangé Subway, autant vous dire que c’était exactement le même goût et la même odeur qu’en France, juste qu’ici il y en un toutes les 5 minutes.

Nous ne tardons ensuite pas à nous coucher car une nouvelle aventure nous attend le lendemain…

Et pour donner vie à notre récit, voici la vidéo de notre journée à Central Park, n’hésitez pas à liker, partager et commenter 😉

Et si tu veux relire le premier jour de nos aventures aux Etats-Unis et au Canada, clique ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire