Graphiste & Illustratrice

[USA/CANADA] Jour 2 – Le sud de Manhattan

new york manhattan

Salut Salut 😀

Une journée bien remplie nous attend alors c’est parti ! La vidéo de cette journée est disponible en fin de page, n’hésitez pas à aller la voir une fois votre lecture terminée (vous comprendrez mieux…).

Direction la Statue de la Liberté

Pour le deuxième jour d’aventure à New York, nous décidons de mettre le cap vers la Statue de la Liberté. Rien que ça. Sur ce point là, niveau organisation, c’était le néant. J’avais vaguement entendu que c’était payant pour se rendre sur l’île de la statue de la Liberté mais qu’il y avait des ferry gratuits passant devant.

Lorsque vous partez pour presque un mois de vacances, le budget est une des priorités. Nous étions tous d’accord sur le fait que si nous pouvions faire des économies, nous le ferions. En arrivant aux embarcadères du sud de Manhattan, nous avons tout de suite été happés par des vendeurs à la sauvette qui voulaient nous faire payer presque 40$ pour aller voir la statue de la liberté. Notre crainte de faire les pigeons nous as sauvé sur ce coup là et même si le gars nous répétait que les ferry étaient réservés aux habitant de New York, nous sommes allés nous renseigner.

Que nenni l’ami, le ferry est gratuit. Et pour tout le monde bien entendu ! Alors il faut savoir que si vous souhaitez vous rendre aux pieds de la statue de la Liberté, pas le choix il faudra payer et réserver à l’avance. Nous n’avions pas ce désir extrême, juste envie de nous en approcher pour prendre des photos et mesurer sa taille. Vous pourrez le voir sur la vidéo en fin de page, même si la GoPro ne rend pas bien la distance (nous n’étions pas si loin). Le ferry que nous avons pris était en direction de Staten Island. C’est une île qui n’a pas de grand intérêt touristique. Généralement les touristes font l’aller-retour sans visiter l’île, juste pour admirer la statue de la Liberté et avoir une belle vue de Manhattan. Ce que nous avons fait car notre temps était précieux.

statue de la liberte

Wall Street

De retour de Staten Island, avec des étoiles pleins les yeux d’avoir eu un magnifique panorama sur le sud de Manhattan, nous débarquons direction Wall Street. Les rues sont noires de monde. Nous arrivons à la fameuse statue du « Charching Bull ». On s’approche avec peine pour le voir car c’est la foule. C’est une statue de taureau qui est emblématique de la bourse de Wall Street. Je renonce à prendre une photo potable de lui parce qu’il y a une longue file d’attente devant. En revanche il y a moins de monde pour la statue de la petite fille faisant face, avec désinvolture, au taureau.

Nous nous baladons dans Wall Street, les bâtiments et la foule donnent le tournis. On croise beaucoup de personnes en costard-cravate ou jupe crayon. On s’invente les vies de ces traders, marchant rapidement avec un Starbucks dans la main, so new-yorkais. Il y a une église dans Wall Street, la Trinity Church perdue au milieu des buildings. Elle a longtemps été le point culminant du quartier… On a du mal à le croire tellement elle nous parait petite et étriquée.

wall street

World Trade Center

Au détour d’une rue, alors que nous remontons vers le Nord-Ouest, se dessine une tour qui semble s’illuminer à chaque rayon de soleil. L’ambiance change du tout au tout lorsque nous approchons de la fameuse One World Trade Center. Le calme est présent autour des fontaines commémoratives des tours jumelles. C’est assez lourd comme ambiance. Des panneaux sont installés pour inciter les gens à lire et toucher les noms des victimes des attentats.

On s’assoit un moment pour se reposer et observer les allers-retours des touristes autour des fontaines. Des personnes déposent des fleurs, il règne ici la même ambiance que dans un cimetière, froide et respectueuse. La One World Trade Center est magnifique. Elle surplombe le quartier et son architecture apaise. Il y a aussi le « porc-épic », un édifice ressemblant à cet animal qui est en fait la gare du quartier.

world trade center

Chinatown et Little Italy

Après cette parenthèse sérieuse, nous repartons vers le nord en direction de Chinatown et Little Italy. Nous ne tardons pas à changer totalement d’ambiance avec des panneaux de publicité et de signalisation en chinois. Les quartier chinois sont fascinant, et celui de Manhattan impressionnant ! C’est une vraie ville dans la ville, une communauté qui vit comme en Chine. Pour nous petits européens, c’est génial à voir, nous sommes doublement dépaysés.

Quand à Little Italy, il n’en reste pas grand chose, surtout des restaurants aux prix peu abordables. Le quartier est petit à petit mangé par Chinatown et même sous le panneau  » Welcome to Little Italy », on aperçoit un magasin chinois. Cela fait un peu de peine mais c’est aussi ça le changement dans une ville.

Chinatown est très vaste, nous avons bien marché et sommes passés devant beaucoup d’étalages de poissons séchés. Honnêtement, ça pue la mort. Par contre les restaurants chinois sont très alléchants et en cherchant un peu il y a d’autres spécialités asiatiques. Mais trouvant les prix un peu chers ou devant mon doute d’allergies, nous décidons de remonter vers le nord à la recherche d’un restaurant plus accessible à notre bourse.

chinatown little italy

Après des recherches sans franc succès, Roxane nous rejoins et nous finissons dans un bar qui fait des pizza. À la télévision passe un match de basket, je reconnais les Cavaliers de Cleveland, équipe préférée de mon frangin. Notre pizza arrive, elle est immeeeeeense. On a bien fait de n’en prendre qu’une ! Et pourtant nous sommes cinq… Ces américains n’ont vraiment pas la même notion de taille que nous…

Après avoir mangé nous reprenons le métro et rentrons à l’hôtel, épuisés de notre marche du jour avec des souvenirs plein la tête. Dans notre prochain épisode nous passerons notre dernier jour à New York avant de prendre la route pour Washington et de débuter notre road trip !

Pour relire notre premier jour d’aventure à Central Park c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire