Graphiste & Illustratrice

Créer des cartes de visite

Créer des cartes de visite par Laurie-Anne Quéré

Bonjour à toutes et à tous ! 

Aujourd’hui je souhaiterais vous parler d’un travail que je réalise dans le cadre de mon quotidien de graphiste. Cet article est à l’attention des professionnels comme des particuliers souhaitant créer des cartes de visite ou en demander à un graphiste. En effet, je vais essayer de détailler le plus possible mes différentes étapes de travail. Vous allez vitre comprendre que plus la demande est claire et précise, plus le résultat correspond aux attentes.

La prise de contact

Pour cet article, je vais prendre l’exemple de la carte de visite que j’ai réalisé pour Maïwé Photographie. Nos premiers contact ont été très simple, car Maïwenn est une amie. Réaliser une carte de visite est une tâche commune pour les graphistes et il est assez aisé de trouver des clients pour ce type de travail avec le bouche à oreille.

Maïwenn avait une idée très précise de ce qu’elle voulait pour sa carte. Elle m’a présenté des modèles qu’elle avait trouvé sur internet et qu’elle trouvait à son goût. C’est une très bonne idée lorsque vous faites appel à un graphiste, de lui montrer quel genre de résultat vous attendez. Attention toutefois, vous ne pouvez exiger qu’il ou elle fasse du copier/coller du résultat. Attendez-vous à ce qu’il s’en inspire et pas plus.

Créer des cartes de visite pour des photographes, c’est surtout montrer leur travail pour attirer l’oeil. Maïwenn avait déjà une série de photos qu’elle souhaitait mettre en avant. Mon travail a donc été de les mettre en valeur et en page.

photos-maiwe-photographie

La réalisation technique

Nous sommes ici sur du travail destiné à l’impression. Il a donc été logique pour moi de réaliser la carte de visite via Adobe InDesign. Il a fallu que je fasse attention à ce que tous les éléments fournis par la cliente soient de bonne qualité. Là encore, c’est facile lorsque le client est photographe, mais s’il ne l’est pas, n’hésitez pas à lui redemander les images, notamment les logos afin d’optimiser la future impression.

Pour Maïwenn, nous avions convenu au devis qu’il y aurait trois mises en page test par recto et verso. C’est important lors de la signature du devis que tout soit clair pour les deux parties et qu’il contienne le maximum d’informations. Je prend toujours soin à réfléchir à combien de propositions je vais faire et à les noter.

J’ai ensuite réalisé ma mise en page en respectant le logo de Maïwé Photographie, déjà existant. J’ai créé deux document : Un pour le recto et un pour le verso, chacun avec trois propositions. Ce travail a été très épuré, il me fallait faire attention à ce que les couleurs ne soient pas trop ternes ou trop claires pour l’impression. Sur les trois propositions faites, Maïwenn a par la suite fait sont choix tout en me demandant qu’elle version je jugeait la plus adaptée. Si vous faites appel à un graphiste, n’oubliez pas que c’est son métier de vous conseiller graphiquement. N’ayez pas peur de lui demander si votre choix est pertinent.

propositions de cartes de visite maiwé photographie

L’impression

Une fois que Maïwenn a validé mon travail, je me suis occupé de l’impression. Il n’est pas obligatoire de se charger de celle-ci mais comme j’ai mes habitudes auprès des imprimeurs, je me suis proposé. C’est un coup de service en plus qui doit figurer également sur le devis.

Lors de l’enregistrement du fichier, il faut vérifier ce que l’imprimeur attend. Très souvent il suggère d’afficher les traits de coupes et les repères de fond perdu. Les fonds perdus sont très important pour ne pas avoir de bords blancs indésirables.

L’imprimeur a par la suite livré les cartes de visite au domicile de Maïwenn, comme demandé. Voici quelques photos du résultat final.

Cartes de visite réalisées pour Maïwé Photographie Cartes de visite réalisées pour Maïwé Photographie Cartes de visite réalisées pour Maïwé Photographie

L’avis du client

Une prestation au top. J’avais besoin d’une carte de visite pour mon activité de photographe de mariage. Laurie-Anne a su être à l’écoute de mes attentes et a parfaitement cerné ce que je voulais. le rendu a été rapide et elle a su proposer différentes présentations. Difficile de choisir d’ailleurs, tant elles étaient plus jolies les unes que les autres. Je ne peux que recommander cette graphiste pleine de talent. Maiwenn Cabioc’h

Je retiens de cette collaboration une entente parfaite. En effet Maïwenn a su me montrer ce qu’elle voulait et n’a pas hésité dans ses choix. Son idée était précise, ce qui nous as permis de travailler rapidement et efficacement.

Si vous êtes un professionnel ou un particulier à la recherche d’une graphiste pour la réalisation de vos cartes de visite, n’hésitez pas à me contacter ! Et si vous êtes graphiste et que vous avez des questions technique, je reste également à votre disposition.

N’oubliez pas que je peux également vous créer des cartes de voeux, que vous soyez un.e particulier ou une entreprise. Pour exemple, la carte de voeux créée pour la société Toys ‘R’ Us en 2017.

Belle journée à vous 

kenavo lau

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réponses à “Créer des cartes de visite”

  1. Melgane dit :

    C’est quoi les fonds perdus ?
    Et aussi il manque une info fondamentale : le prix ! 🙂 Tu le calcules comment ? Sur la difficulté de la demande et le temps que ça va te prendre ?

    • Lau dit :

      Lorsque l’imprimeur fait sa découpe, il se base sur les repères de coupe (des petits traits qui délimitent la taille de ton document). Seulement il arrive que la coupe soit légèrement décalée, ce qui peut donner un bord blanc alors qu’on souhaite que notre image touche les bords. C’est là que les fonds perdus sont importants : Il s’agit de faire une bordure de 3-5mm de l’autre côté de nos repères de coupe. On y fait déborder notre image comme ça aucune chance d’avoir un contour indésirable à la coupe. J’espère que tu comprends mon explication x)
      Pour ce qui est du prix, c’est vrai que j’aurais pu en parler dans mon article mais c’est un sacré sujet ! Tu as bien deviné, c’est selon la demande. Même si je me fixe un prix de base horaire (~60€ pour mon cas) afin de ne jamais travailler à perte. Tout ça est un savant calcul par rapport à mes frais, charges et taxes. Il faudrait que je vous fasse un article sur comment j’établis mes devis. L’année prochaine surement 😉

      • Melgane dit :

        En gros, au lieu de mettre le bord au bord tu mets le bord plus loin que le bord ? (maintenant c’est moi qui espère que tu as compris ma question xD)

        Oui, je pense qu’un article sur comment les devis sont établis serait intéressant ! Ne serait-ce que pour lutter contre l’idée selon laquelle de toute façon, vous les graphistes, vous travaillez avec votre passion, donc c’est pas un vrai travail… –‘

        • Lau dit :

          Exactement c’est bien ça, sur InDesign il y a une fonction spéciale qui permet d’ajouter des fonds perdus. Sinon il faut ajouter soit même les quelques millimètres à son document.
          Je me le note pour l’article des devis. Tu as raison, pas facile d’être pris au sérieux par les gens qui ignorent la réalité du métier 😉 Merci pour tous tes commentaires en tout cas !

Laisser un commentaire